18 Juil, 2019

Alors que les plateformes de streaming légal continuent leur expansion, tous les coups sont permis pour remporter le marché. Produire des programmes originaux reste la meilleure méthode pour s’assurer l’exclusivité d’un film ou d’une série, mais cela ne suffit pour proposer à aux spectateurs une gamme suffisamment large. Heureusement, toutes les productions de sont pas (encore) assurées par les plateformes de streaming, et peuvent encore être disponibles sur plusieurs d’entre elles.

Seulement qu’adviendra-t-il lorsque toutes les majors et auront leur propre plateforme ? Combien de temps le conflit va-t-il durer, avant que les plus faibles ne baissent les armes, et se fassent avaler par les plus gros ? Combien de plateformes resteront encore debout alors, et quelle sera la diversité des programmes proposés ?

Netflix et Amazon (sans parler de Disney, qui va proposer ce service fin 2019) ont très bien compris qu’il ne fallait pas laisser les autres respirer. Chacun produit des programmes originaux comme le fameux Bandersnatch, dont on déjà parlé ici, Anihilation, et bien d’autres pour Netflix ; mais aussi Le Maitre du Haut Château ou la future série sur le Seigneur des Anneaux pour Amazon Prime, ainsi que les séries Marvel et Star Wars pour Disney. Pour le moment, on voit chacun récupérer ses billes, mais aussi quelques transfuges plus ou moins surprenants. Par exemple, la série The Expanse devait s’arrêter, et vient finalement d’être récupérée par Amazon, pour proposer aux fans une saison 4. On a vu le même genre de sauvetage avec Brooklyn 99, par exemple, tandis que certaines séries se voient simplement déprogrammées, comme Daredevil  ou Luke Cage.

Et pourtant, certains programmes comme Titans, diffusée à l’origine sur la plateforme DC Universe, est disponible depuis mi-janvier sur Netflix. Et cette pratique pourrait très bien finir par se démocratiser, une fois que les plus puissantes plateformes se seront imposées. En effet, certains consommateurs se fendent déjà d’abonnement pour plusieurs plateformes, mais qui cumulerait un abonnement Netflix avec un autre pour Disney, un autre pour DC, Warner, Amazon, Apple, etc ? Il faudra bien, si chacun veut conserver ses parts, mettre de l/eau dans son vin, et des séries concurrentes dans son catalogue. Une étape, qui lorsqu’elle arrivera, marquera sans doute la fin de la guerre, et la quasi-impossibilité pour de nouveaux arrivants, de faire leur entrée sur le marché.

Difficile de dire précisément comment tout cela finira, même si l’on peut déjà se permettre quelques prospectives, mais ce qui est certain, c’est qu’il n’y aura pas de place pour tout le monde bien longtemps.

Banner Content
Tags: , , , , ,
Spécialité(s) :

Science-fiction - cinéma - littérature

Auteur de récits de science-fiction et d'aventure, Sylvain Nawrocki surveille essentiellement les actualités technologie, cinéma et littérature. Vous pouvez retrouver ses récits sur Amazon et quelques nouvelles sur son site : www.memoires-des-titans.fr

Sujets similaires

Commentaires

Geek Tribes