Nous ne sommes pas seul dans l'univers.
Ils sont venus. Ils sont reparties.
Maintenant les choses ont changées.

Sortie en 2021, pour la VF chez La Loutre Rôliste. Avec un supplément français en préparation. Stalker est un jdr qui mérite qu'on parle de lui, alors je m'y colle.

Stalker c’est quoi ?

Ce jeu de rôle est basé sur le roman d’anticipation Stalker – pique-nique au bord du chemin des frères Arkadi et Boris Strougatski, qui a aussi inspiré un film et une jeu vidéo. Le jdr est l’adaptation officielle du roman dont il respecte les matériaux d’origine.

Univers de science-fiction oscillant entre la proximité de l’horreur et l’espoir de merveilleux. Vous interprétez des Stalkers, de vaillants explorateurs (ou d’avides pillards, en fonction de votre interlocuteur) des lieux changés par la Visite.

Car lorsqu’Ils ont effectué La Visite, il y a treize ans, Ils ont laissé six Zones de par le monde, des lieux étranges, n’obéissant plus aux lois physiques telles que nous les connaissons. Là-bas tout semble possible, les histoires parlent du pire comme du meilleur. Mais avouons le, souvent du pire…

L’Institut, groupe militaro-scientifique, a scellée par des frontières militarisées l’accès à ces Zones. Mais cela n’empêche pas les avides trafiquants, les curieux suicidaires ou les scientifiques rebelles, de tenter leur chance.

Stalker est un jeu difficile, au sens mortel. Dans les Zones, un simple coup de malchance vous condamne à une mort inévitable. Ici, plus qu’ailleurs, l’imprudence tue.

L’univers de jeu est donc à la fois riche et simple à saisir. Chaque exploration apporte son lot de surprises et renouvel l’expérience de jeu. La partie “purement humaine” présente ses propres dangers à ne pas négliger, dans une ambiance de dictature feutrée, de corruption et de mensonge.

Un jeu d'ambiance et d'exploration !

Stalker ça se joue comment ?

Il se base sur le système FLOW, un moteur de simulation sans dés. Il demande aux joueurs de bonnes qualités de compréhension des situations et d’explication de leurs actions. Il en demande tout autant aux Mjs, puisque pour chaque action ils doivent déterminer la pertinence de l’idée et de l’interprétation du joueur. Tout cela est numérisé en valeurs, influencé par les compétences du personnage et le contexte, on passe le tout dans un tableau et on obtient le résultat. C’est arbitraire ? Oui, mais pas plus que le hasard d’un jet de dés.

L’avantage certain, c’est que le joueur apporte beaucoup plus d’attention aux descriptions de ses actions. Finit les bêtes « j’attaque » ou « je le séduis » accompagnant un simple lancé. Désormais il faut souligner ou illustrer la pertinence de son action dans son énonciation.

De toute façon, pour les allergiques et les adorateurs du random, il existe un moteur de jeu alternatif avec des jets de dés ! Mais c’est passer à côté du propos méta que porte le jeu (cf la vidéo de moi-même « Stalker : qu’est-ce que ça raconte ? » sur ma chaîne youtube https://youtu.be/6YP-_Q_5MEE, voilà, instant auto-promo).

Un jeu exigent, mais gratifiant !

Conclusion ?

Une expérience qui sort des sentiers battus. Un jeu apte à bousculer vos habitudes et vos certitudes ludiques.

Banner Content
Tags:
Spécialité(s) :

Jdr, youtuberies, trucs et machins!

Dresseur de fourmis. Fondateur de l'Ordre du Saint Mont d'Or. Sculpteur sur glace vanille chocolat.

Sujets similaires

Commentaires

Geek Tribes