6 Oct, 2022

J'en attendais rien, j'y croyais pas... j'étais bête! James Gunn nous livre une série jouissive, intelligente, rythmée, colorée et explosive, à voir de toute urgence pour les amateurs de super et de second degré!

Les Bases!

 

Peacemaker est la première série télé de l’univers DC à aborder réellement le concept d’anti-héros. Sortie sur HBO max et créée par James Gunn elle traite du personnage éponyme et de son entourage.

En provenance direct du film The Suicide Squad le peacemaker est brillamment interprété par John Cena. La chronologie de la série s’inscrit après celle du film dans une unité cohérente, c’est J. Gunn le papa des deux, ça aide.

Et puis tout ça avec un casting pas dégoutant en plus: Danielle Brooks (révélée au grand public par Orange is the new black), Freddie Stroma (dans des Harry Potter) en parfait psychopathe, Jennifer Holland (plein de second rôle dans plein de série/film) et Robert Patrick dans le rôle du père de l’année! Personne n’écrase la série et tout le monde apporte sa petite touche, du très bon quoi!

Après soyez prévenu : scène de sexe explicite, langage pas gentil et violence au rendez-vous. Les âmes les plus sensibles ne vont pas forcément apprécier. De plus la série nécessite un certain recul, le message N’EST PAS “tuez des gens avec un gros flingue c’est cool!”.

John Cena & James Gunn!

``C'est pas parce que t'es charmant que t'es pas un sac à merde pour autant``
-Emilia Harcourt. épisode 1-

Du fond…

 

Allez, j’vais pas tourner autour du pot. J’vais pas vous gâcher la découverte par du spoil de l’histoire ou vous servir deux paragraphes d’arguments-carottes pour vous inciter à voir cette série! On aborde directement ce qui tranche dans la série.

Contrairement à batman ou au punisher, peacemaker n’est pas le miroir de notre violence intérieure partagée entre désirs de justice et de vengeance. Il est plus que cela.

Peacemaker est un miroir des États-Unis et il aborde explicitement les questions du racisme, du sexisme, des transformations progressistes… donc oui, en tant qu’œuvre d’interrogations sociétales cette série porte une idéologie politique. Je vous spoile : la violence comme outil de paix ça marche pas, le racisme c’est idiot et le fascisme guète pas loin derrière, ne pas se soucier de l’écologie c’est suicidaire et égoïste! Perso, ça me va. Via le peacemaker l’Amérique s’interroge sur elle-même, sur ses idéaux, sur ses méthodes, ses dérives et ses échecs.

Là ou se trouve le tour de force de J. Gunn, c’est de le faire tantôt avec humour, tantôt avec subtilité. On nous épargne la moraline du manichéisme et on nous colle plein de personnages biens gris et bien tordus. De l’anti-héros bien construit qui nous laisse en suspend : au final c’est qui les gentils dans ce bazar?

``t'as une conception proto-fachiste et libertarienne de la liberté individuelle``
-Leota Adebayo. épisode 8-

…et de la forme!

 

Et que les amateurs de scènes d’actions et de situations déjantées se rassurent, ils auront à manger! Peacemaker, ça se regarde avec ou sans analyse. L’histoire se tient, y a un vrai développement de tous les personnages, les codes des comics sont respectés… du tout bon. En plus on sent que le format série laisse plus de liberté à J. Gunn, que ce soit pour le traitement du politiquement correcte à l’image ou pour le traitement de l’anti-héroïsme. Ce dernier n’est pas réservé au peacemaker, il intervient sur de nombreux protagonistes de la série – comme avec vigilante, le sidekick, un grand malade qui n’est pas à un paradoxe près.

Et puis c’est joli. Et puis ça bouge bien. Et puis la bagarre est rapide, efficace et forcément fatale. En prime, c’est sans surenchère et avec une bonne variation des contextes et antagonistes.

Peacemaker va indéniablement trouver ses fans, elle a sa personnalité, son humour (noir). Elle est barrée sans être excessive, restant accessible à un large public amateur de super-héros.

Pour conclure

Une très bonne surprise, un exercice d'équilibre constant, une histoire et des images rythmées et bien composées qui racontent des tas de choses.
Une belle réussite ou l'on se surprend à déjà attendre la suite!

Banner Content
Tags: , , ,
Spécialité(s) :

Jdr, youtuberies, trucs et machins!

Dresseur de fourmis. Fondateur de l'Ordre du Saint Mont d'Or. Sculpteur sur glace vanille chocolat.

Sujets similaires

Commentaires

Geek Tribes