17 Oct, 2021

Conseil de lecture : Trilogie Le Dévoreur de soleil ``Sun Eater`` de Christopher RUOCCHIO

“Je suis le fils aîné et l’héritier d’Alistair Marlowe, archonte de la préfecture de Meidua, Boucher de Linon, seigneur du Repos du diable.
Ce palais de pierre noire n’était pas un endroit pour un enfant, mais j’étais chez moi au milieu des logothètes et des peltastes en armure qui servaient mon père. Père, toutefois, ne voulait pas d’enfant, mais d’un héritier pour reprendre sa portion d’Empire, pour poursuivre la tradition familiale.
Il me baptisa Hadrian, un nom ancien qui n’évoquait plus rien, à part ces hommes qui l’avaient porté avant moi. Un prénom d’empereur, idéal pour diriger et être suivi.
Les prénoms sont dangereux, une malédiction qu’il faut mériter et fuir à la fois. J’ai eu une longue vie, plus longue que celles que garantissent les thérapies géniques des Grandes Maisons de la pairie, et j’ai porté de nombreux noms.
Pendant la guerre, j’ai été Hadrian le Demi-mortel, Hadrian l’Immortel. Après la guerre, j’ai été le Dévoreur de soleil. Pour les pauvres gens de Borosevo, j’étais Had le myrmidon. Pour les Jaddiens, j’étais Al Neroblis. Pour les Cielcins, j’étais Oimn Belu, voire pire…
J’ai été de nombreuses choses : soldat et serviteur, capitaine et captif, sorcier, savant et à peine mieux qu’un esclave.
Mais avant cela, j’ai été un fils !”
•Quatrième de couverture :
Ce n’était pas sa guerre.
Toute la galaxie se rappelle le héros qui a repoussé l’invasion extraterrestre. Mais on se souvient aussi du monstre qui a détruit un soleil, oblitérant des milliards de vies humaines – dont celle de l’Empereur lui-même, en outrepassant ses ordres.
Pourtant, Hadrian n’était ni un héros, ni un monstre. Il n’était même pas soldat.
Fuyant son père et un destin de tourmenteur, Hadrian devient le prisonnier d’un monde étrange et reculé. Forcé de lutter dans l’arène et de se confronter aux intrigues d’une cour planétaire, il devra combattre pour un Empire qu’il n’aime pas, contre un ennemi qu’il ne comprendra jamais.
« Une riche tapisserie narrant l’histoire d’un héros et d’un tyran, mais surtout d’un homme. » Kevin J. Anderson, auteur de La Saga des Sept Soleils
« Artisan au talent rare, Christopher Ruocchio nous invite dans un futur plein de danger, d’action, d’ironie et de belle prose. Et de quelques beaux moments d’espoir. » David Brin, auteur de Élévation
« Ce roman a la richesse et les intrigues politiques de Dune. L’intrigue prend de l’ampleur, la tension monte et la conclusion est impeccable. Recommandé. » David Drake, auteur du Seigneur des Isles
« De la science-fiction épique de très haut niveau. Ruocchio nous livre une œuvre fascinante. » James S. A. Corey, auteur de The Expanse
« Un space opera épique et singulier rappelant Iain M. Banks et Frank Herbert… Une voix nouvelle et originale. » Eric Flint, auteur de 1632
« Une épopée richement imaginée et brillamment racontée. » R. M. Meluch, auteur de la série The Tour of the Merrimack
« Savant mélange d’action et d’érudition, un space opera palpitant chargé d’adrénaline et de réflexions saisissantes sur la nature humaine. » D. J. Butler, auteur de The Witchy Eye
Volumes de la série
1 / L’Empire du silence
2 / Les Ténèbres hurlantes
3 / Le Démon blanc
Banner Content
Tags: , ,
Spécialité(s) :

Littérature, séries, cinéma, pop culture, Jeu de Rôle, jeu de société, high-tech, réseaux sociaux

Sujets similaires

Commentaires

Geek Tribes