Alors que l'auteur américain Adam Troy Castro écume depuis quelques temps déjà les mers de la science fiction, nos vertes contrées étaient pour l'heure restées vierges de toute édition française de ses œuvres. Enfin, jusqu'au début 2021, quand la maison d'édition Albin Michel Imaginaire s'est attelée à faire découvrir le travail conséquent d'un des auteurs phares de la SF contemporaine américaine, en commençant avec sa célèbre trilogie Andrea Cort.

Le deuxième volume des aventures de notre enquêtrice insupportable préférée, intitulé La Troisième Griffe de Dieu, offre une continuité directe avec les événements du premier roman, dont j’ai déjà fais un retour juste ici.

Andrea, désormais libre de ses faits et gestes, doit cependant payer le lourd tribut d’une collaboration avec les IA-Sources, dans sa quête face aux Démons Invisibles, ou IA-Rénégates. Il lui est alors conseillée par ses nouveaux employeurs d’accepter une mystérieuse invitation sur Xana, planète mise sous la coupe de la famille Bettelhines, de puissants marchands d’armes responsables de la perte de milliers de mondes.

Loin du monde de Un-Un-Un, Andrea Cort n’a alors pas idée de ce qui se cache cette mystérieuse invitation, qui pourrait bien se solder par une totale remise en question de ce en quoi elle a toujours cru…

Adam Troy Castro profite d’un récit en huis-clos sous haute tension pour parfaire sa maîtrise du suspens et développer en profondeur son personnage principal, offrant son lot de scènes mémorables et intenses.

Toujours armé d’une pelletée de dialogues puissants, l’auteur met de côté la notion d’altérité pour lorgner vers celle du moindre mal, de la rédemption, du contrôle d’esprit… Le tout durant 453 pages dont on ne voit pas passer le défilement, tant l’histoire nous agrippe dès le début pour ne jamais nous lâcher, jusqu’à la dernière révélation.

Toujours armé d’une pelletée de dialogues puissants, l’auteur met de côté la notion d’altérité pour lorgner vers celle du moindre mal, de la rédemption, du contrôle d’esprit… Le tout durant 453 pages dont on ne voit pas passer le défilement, tant l’histoire nous agrippe dès le début pour ne jamais nous lâcher, jusqu’à la dernière révélation.

Une nouvelle fois sous forme d’enquête contre la montre, l’auteur confirme que la recette marche avec toujours autant d’efficacité que dans le premier volume, et Albin Michel Imaginaire nous gratifie aussi d’une petite nouvelle de quelques 60 pages introduisant un personnage récurrent dans l’univers de Andrea Cort : Draiken, un enquêteur du Corps Diplomatique.

La trilogie sera conclue avec la sortie du troisième volume, La Guerre des Marionnettes, pour Automne 2022 chez Albin Michel Imaginaire !

Ou acheter La Troisième Griffe de Dieu ?

Vous pouvez le trouver sur le shop de Albin Michel Imaginaire juste ici !

Banner Content
Tags: , ,
Spécialité(s) :

Littérature SFFF, Jeux Vidéos, Cinéma, Mangas,Comics, Cinéma

Amateur de littérature fantastique du XXème siècle comme de mangas cyberpunk. Photographe par passion, lecteur de comics, cinéphile en herbe et grand buveur de café.

Sujets similaires

Commentaires

Geek Tribes