17 Oct, 2021

Ragnarök, le retour !

« Lorsque trois jeunes Suédois se retrouvent par hasard pour effectuer une randonnée sur une montagne plus que mystérieuse, leur tranquilles vies d’étudiants basculent du jour au lendemain. Bien malgré eux, ils se découvrent d’étonnants pouvoirs, et sont investis d’une mission plus étrange encore : sauver les neufs mondes et ramener sur terre… Le Dieu Odin ! Eira et ses amis vont devoir se résoudre à effectuer une plongée fantastique entre deux univers, le nôtre et celui des anciennes divinités celtes et vikings. Et le voyage ne sera pas de tout repos ! »

Delphine Arnould nous propose là son premier roman autour de la mythologie nordique. Elle est professeur auprès d’enfants de primaire, et fait ses premiers pas dans le monde de l’écriture en tant que chroniqueuse musicale. Elle dit avoir été bercée par les écrits de Tolkien et Pratchett, les mythes et légendes du monde ainsi que le heavy métal scandinave.

Tout part d’une prophétie : « Le destin des douze sera scellé autour du guide lors de la nuit de l’Apogée, quand le portail sera ouvert pour nous permettre d’accéder au Crépuscule des dieux. ». Alors, nous parler du retour d’Odin, de jeunes étudiants dont la vie va être bousculée, d’anciennes divinités, on a vite fait de penser à Percy Jackson. Et ce n’est pas sans me déplaire. C’est la lecture jeunesse/jeune adulte que j’affectionne.

Vous l’aurez compris en lisant le résumé de quatrième de couverture, l’aventure est au rendez-vous pour nos trois jeunes, Eirwen, Thomas et Angus. Il va falloir assurer pour satisfaire le père des Dieux Vikings. Le roman propose un apprentissage et un rituel de passage à l’âge adulte, avec tous ce que cela comporte de romance, de questionnement, de trahisons, de retournement de situations, le tout accompagné d’entraînements, de magie, de combat, de moral et tout ce que des jeunes de 18-19 ans peuvent faire comme choix (bons ou mauvais) lorsque une telle mission te tombe du jour au lendemain sur le coin du nez… Sans que tu n’aies rien demandé cela va de soi ! On y retrouve avec beaucoup de bonheur plein de personnages cultes de la religion scandinave, que l’on soit fan de la série « Vikings » ou même de Marvel (j’ai adoré le clin d’œil…), et on sent bien que l’autrice est à l’aise avec le sujet. Plus qu’un combat ou une quête, c’est une vraie histoire d’amitié qui nous est proposée. L’amitié au sens pur du terme !

Avec ses concessions, ses renoncements, voir même de l’abnégation. Quel plaisir de voir la relation entre Thor et Loki, qu’elle super idée d’avoir fait du Dieu de la ruse un personnage que l’on n’attend pas. Et puis il y a un peu de féminisme aussi, j’adore le fait que se soit une jeune fille qui soit le personnage principale dans une histoire de « bonhommes tout en muscles ». Pour ma part, j’aurai aimé que l’autrice s’attarde un peu plus sur les combats, les scènes d’actions qui rythment bien l’histoire. Mais aussi en savoir un peu plus sur ceux qui veulent leur mettre des bâtons dans les roues (j’adore les méchants et leurs plans machiavéliques !!). Mais c’est un premier roman, qui plus est, il y aura une suite, et il est donc fort à parier que cela sera encore plus captivant dans le tome suivant. En tous cas, tout y est pour passer un très bon moment : L’humour, l’action, les rebondissements, les twists qui vont vous surprendre, les voyages entre la Suède, le Danemark, l’Angleterre et la France, des créatures mythiques, les personnages attachants et haut en couleur confrontés à des situations dangereuse voir parfois mortelles, l’imagination d’une autrice qui a bien préparé son œuvre et une histoire qui tient la route.

« Idavoll T1 – Le bouclier d’Eira » de Delphine Arnould, Les éditions du Menhir, 21€.

www.editionsdumenhir.com

Banner Content
Tags: ,
Spécialité(s) :

Jeux de société, JDR, littérature, comics

Sujets similaires

Commentaires

Geek Tribes