17 Oct, 2021

Une bonne raison d’être dans la lune !

« Une année à la découverte des mirages et des merveilles de la cité sélène, joyau de l’âme slave arraché à la Terre, entre les mains d’un duc au destin défiant le cours du temps. Une année où croiser dans les rues Marie Curie, l’archiduc François-Ferdinand ou Howard Carter, mais aussi humbles ouvriers, voleur volubile ou automates au cœur de cuivre. Entre ruines lunaires à explorer, un championnat du monde d’échecs à préparer ou des complots à déjouer… Les canaux ambrés de la ville n’ont pas fini de vous dévoiler ses secrets ! »Voilà une quatrième de couverture qui a su m’accrocher d’emblée ! Et si vous ajoutez à cela une superbe illustration, il était impensable de passer à côté de ce roman (et je ne parle pas du fait qu’on cite Jules Verne, qu’on évoque une uchronie ou encore le steampunk !!).

L’auteur, Emmanuel Chastelliere n’en ai pas à son premier délit : tout d’abord traducteur pour Bragelonne, Albin Michel, Panini et d’autres encore (il a été « la voix » de Terry Brooks, Brandon Sanderson, Sam Sykes pour n’en donner que 3), il est aussi auteur de quelques ouvrages : « Le village », son premier en 2016, sera sélectionné pour le prix des Imaginales 2017, mais citons aussi « L’empire du léopard » et « La piste des cendres » aux éditions Critic. Et puis ce n’est pas comme si l’artiste n’était pas le cofondateur avec quelques amis du site Elbakin.net, une référence lorsque que l’on parle de fantasy !

C’est un voyage sur la lune qui vous est proposé dans cet ouvrage. 13 nouvelles qui nous content une année à travers les rues de Célestopol, cette cité Russe qui c’est retrouvée sur l’astre lunaire. La découverte d’une ville pas comme les autres, avec ses enjeux géopolitiques, ses secrets et intrigues, son histoire, le tout à travers le portrait de protagonistes tous aussi attachant les uns que les autres : un duo de mercenaires, un correcteur de fortune, une pilote amoureuse, l’archéologue Howard Carter, des automates, un joueur d’échecs, Marie Curie … Autant de portraits qui vous feront ressentir tout un panel d’émotions : la tristesse, la joie, la peur, l’indignation, la colère même parfois, mais à chaque fois, c’est la surprise qui prendra le dessus. La surprise de lire des aventures vraiment originales, la surprise de ne pas s’attendre à telle ou telle conclusion et de s’être laisser emmener tranquillement dans l’imaginaire de l’auteur, la surprise de voir ces histoires qui s’entrecroisent tout au long du livre, la (très bonne) surprise de retomber sur nos personnages préférés (Wojtek et Arnrùn), la surprise de la découverte de cette ville qui brillent sur le dessus mais qui pue en dessous.

Et puis il y a toutes ces petites choses qui sont distillées tout du long, pour lesquelles on aimerait en savoir plus parce qu’elles font parti de Célestopol, certains personnages que l’on aimerait croiser un peu plus. Et puis il y a le personnage principal : la ville !!! On devine, on imagine, on suppute, mais on ne sait pas tout et on fini par espérer vivement une suite…

Autant vous dire que l’auteur sait trouver les mots et les ambiances qui vous font voyager et frissonner de plaisir à travers ces nouvelles. Chacune si différente, si envoutante, si palpitante, c’est un pur régal !! Et si en plus, comme moi, vous êtes rôlistes, autant vous dire que vous avez là de la matière pour de nombreux scénarios !!!

« Célestopol 1922 » d’Emmanuel Chastelliere, Les éditions de l’homme sans nom, 21.90 €

http://www.editions-hsn.fr/

Banner Content
Tags: , , ,
Spécialité(s) :

Jeux de société, JDR, littérature, comics

Sujets similaires

Commentaires

Geek Tribes