4 Déc, 2021

Voilà c’est officiel, Gina Carano cesse d’être Cara Dune dans The Mandalorian.

Disney a décidé de ne pas renouveler son contrat pour la suite de la série et des projets Star Wars.
Nous ne savons pas encore si le personnage continuera d’exister sous les traits d’une autre actrice ou si elle va tout simplement disparaître.

Quoi qu’il en soit l’actrice vient de le confirmer sur son compte Instagram :

“Je tiens à vous remercier du plus profond de mon cœur pour l’amour que j’ai reçu au cours des dernières 24 heures. Je ne serais pas ici sans votre soutien. Merci à @realdailywire @officialbenshapiro pour avoir aidé à réaliser l’un de mes rêves – développer et produire mon propre film -. Je me suis exclamé et ma prière a été entendue. J’envoie un message d’espoir à tous ceux qui vivent dans la peur d’être censuré par la foule totalitaire. Je viens tout juste de commencer à m’exprimer, ma parole est maintenant plus libre que jamais, j’espère que cela inspirera les autres à faire de même. Ils ne peuvent pas nous effacer si nous ne les y autorisons pas. ❤️  Restez ensemble. Je suis avec vous.”

En dehors de notre opinion sur le licenciement de Gina Carano par Lucasfilm, il y a quelque chose qui ressort de cette histoire.

Sur Disney +, il y a un programme appelé Disney Gallery / Star Wars : The Mandalorian qui présente les coulisses de chaque épisode de The Mandalorian. C’est une table ronde où les réalisateurs et acteurs parlent de la production de la série.

 

 

L’épisode 3 met en avant le casting principal, on y voit Pedro Pascal avec Gina Carano parler avec Jon Favreau. Pedro Pascal raconte que le premier jour où il s’est réuni avec l’équipe de production pour le rôle du Mandalorien, il y avait un mur plein de concept arts (des dessins qui sont créés pour mettre en place un univers et ses personnages bien avant le tournage). Il y avait aussi une photo de Gina Carano pour le rôle de Cara Dune. Pedro Pascal se souvient avoir dit: “Hé! C’est Gina Carano de Haywire”, démontrant ainsi qu’il était fan de Gina Carano.
Jon Favreau en remet une couche en expliquant que depuis qu’ils ont débuté le développement de la série, Gina Carano était la seule actrice à laquelle ils pensaient pour ce personnage.

Jon Favreau explique que c’est pour cela que Gina Carano n’a pas eu besoin de passer par un casting, il a suffit d’un coup de fil à Gina Carano pour lui demander de participer à la série.

Gina Carano semble très émue et déclare qu’elle sait qu’elle n’a jamais été et ne sera jamais une grande star hollywoodienne, mais qu’elle est très reconnaissante d’avoir pensé à elle et de lui donner l’opportunité de participer à The Mandalorian.

Gina Carano a souvent été impliquée dans des polémiques via les réseaux sociaux, l’année dernière elle s’était moquée de la communauté trans sur Twitter, ou bien de l’utilisation des masques du fait de la pandémie, elle minimisait le covid et n’hésitait pas à tweeter des théories du complot sur le processus électoral aux États-Unis.

Pour des motifs moins polémiques, les gens de Disney ont renvoyé d’autres acteurs sans précaution dans le passé, alors pourquoi Lucasfilm a-t-il mis autant de temps pour renvoyer Gina ?

Il semble que Jon Favreau y soit pour beaucoup. Apparemment, depuis des mois, Disney voulait licencier Gina Carano mais Jon Favreau aurait utilisé sa position pour demander aux dirigeants de lui donner une dernière chance (plusieurs site s’en sont fait l’écho vous pouvez lire cet article pour vous faire une meilleure idée). Jon Favreau avait une grande confiance en elle.

 

Cela nous évoque un autre film dans la filmographie de Jon Favreau, le premier Iron Man (2008), quand personne à l’époque ne voulait de Robert Downey Jr dans le rôle de Tony Stark sauf Jon Favreau.
À l’époque, Robert Downey Jr avait un passé controversé lié à ses problèmes de toxicomanie, mais Jon Favreau était convaincu que Robert Downey était le bon acteur pour ce rôle d’Iron Man et s’est battu avec les dirigeants de Marvel Studios pour les convaincre de lui donner sa chance. Nous savons tous comment cette histoire s’est terminée.

La même histoire s’était produite quelques années plus tôt avec Elf (2003), le premier film de Jon Favreau. Dans le documentaire “The Holiday Movies that Made Us ” sur Netflix, on nous dit que personne ne voulait de Will Ferrel dans le rôle principal, car le nom de Ferrel n’avait pas assez de poids au box-office.

Jon Favreau s’est battu pour qu’on fasse confiance à Will Ferrel et Elf est devenu un classique de Noël. Jon Favreau est visiblement l’un de ces gars qui voit le meilleur des gens, quand les autres vous tournent le dos. Jon Favreau est semble t’il la personne qui vous soutient, vous défend et vous fait avancer. Jon Favreau n’aurait pas hésité à rencontrer les grands patrons de Disney, mis sa réputation en jeu pour leur demander de ne pas licencier Gina Carano l’année dernière malgré ses propos souvent polémiques. Il semble que Jon Favreau ait convaincu Gina de s’excuser auprès des dirigeants.

Cette semaine, Gina Carano a publié le post de trop dans lequel elle fait un amalgame douteux entre le fait d’être républicaine aujourd’hui (sa couleur politique), et le fait d’être juif en Allemagne pendant la seconde guerre mondiale.

Pour Disney, ce fût la goutte d’eau, sous la pression populaire, ils licencient Gina et Jon Favreau aura fait de son mieux, mais c’était déjà au-delà de son influence. En plus de perdre le rôle dans The Mandalorian, elle a également perdu l’opportunité de jouer dans sa propre série.

Qui sait, peut-être qu’elle aura à l’avenir une rédemption similaire à celle de Robert Downey Jr mais avec un autre studio.

Banner Content
Tags: , , ,
Spécialité(s) :

Littérature, séries, cinéma, pop culture, Jeu de Rôle, jeu de société, high-tech, réseaux sociaux

Sujets similaires

Commentaires

Geek Tribes