17 Avr, 2021

C’est une découverte cruciale dans la progression du programme Lunar Hatch.

Aujourd’hui et depuis toujours, les astronautes en mission dans l’Espace consomment peu de nourriture fraîche. Et pourtant, lors de l’établissement d’une base sur la Lune et une colonie sur Mars, il faudra bien trouver un moyen de générer de la nourriture sur place.

Le projet de mise en place d’une ferme piscicole sur la Lune, Lunar Hatch, a récemment franchi une nouvelle étape grâce à des chercheurs français. L’Ifremer et le Centre Spatial Universitaire de Montpellier (CSUM) ont en effet mené une simulation aux résultats encourageants, raconte Hakai Mahazine, relayée par Korii. Elle a montré que les œufs supportaient les secousses ressenties lors d’un décollage et d’un vol jusqu’à l’orbite terrestre basse.

Par ailleurs, le chercheur estime que certaines espèces poissonnières ne sont pas vraiment adaptées pour un séjour dans l’Espace. En effet, les poissons ne devront pas consommer trop d’oxygène et devront également résister aux variations de température ainsi qu’au rayonnement cosmique. Citons aussi la nécessité d’avoir un temps réduit concernant l’éclosion. Ainsi, le bar et le maigre sont des espèces plus intéressantes que le saumon et le cabillaud.

Enfin, Cyrille Przybyla a évoqué d’autres aspects positifs concernant cette innovation. Selon lui, avoir un élevage de poisson pourrait être source de bien-être pour les astronautes. Cette installation leur rappellerait la vie sur Terre. De plus, s’occuper de l’élevage et des cultures potagères leur apporterait un peu de distraction.

Banner Content
Tags: ,
Spécialité(s) :

Littérature, séries, cinéma, pop culture

Sujets similaires

Commentaires

Geek Tribes