Peut-être est-ce l’envie de sable chaud ou la sortie du film de Denis Villeneuve qui se profile délicieusement à l’horizon 2020, mais il fleure une douce odeur d’épice cet été. Alors armés de nos masques chirurgicaux, tout comme les fremens de leurs distilles, pourquoi donc ne pas passer nos vacances à l’ombre de la bannière des Atréïdes ?

On ne sait pas encore si le film de Denis Villeneuve sortira bien en novembre ou s’il sera repoussé, mais pour l’heure, pourquoi ne pas profiter des vacances pour nous replonger dans Dune ? Sur la plage, donnons-nous le challenge de relire la saga de Franck Herbert sans craindre de donner un peu de sable à manger à notre livre. Au pire, si un ver de sable passait par là, l’édition collector que sortira Pocket cet automne devrait de toute façon nous faire de l’œil.

Soirée « Dune » sur Arte le 9 août!

Une autre façon de se replonger dans ce cycle mythique de la SF est la soirée « Dune » que va diffuser Arte, le 9 août prochain. La chaîne diffusera le film de David Lynch, suivi du documentaire sur le projet avorté d’Alejandro Jodorowsky. Artistiquement, le documentaire est fascinant pour un cinéphile et fan de SF, non seulement par tout ce qu’il nous apprend sur la difficulté d’adapter Dune, mais sur la folle et jouissive créativité de Jodorowsky. Enfin et surtout, il est hallucinant de voir comment certaines idées de ce projet n’ayant jamais vu le jour se sont retrouvées disséminées dans bien des films SF !

En ce qui concerne le film de David Lynch, il est mal-aimé et critiqué depuis sa sortie en 1984, où les critiques ciné, ne comprenant rien à l’histoire, avaient —sans mauvais jeu de mot— lynché le film. Le réalisateur lui-même apar répudié son bébé, déplorant de ne pas avoir vraiment pu faire le film ce qu’il voulait (qui aurait dû être beaucoup plus long…).

A l’arrivée, le film est-il si mauvais que ça ? N’a-t-on pas pris l’habitude de taper dessus pour faire un peu comme tout le monde ? Personnellement, gamine dans les années 80, Dune a été l’un des tous premiers films de science-fiction que j’ai vu. Le mythe du Kwisatz haderach, les fremens et les vers de sable géants m’ont immédiatement envoutée et fascinée. J’ai revu le film de nombreuses fois, subjuguée par la Litanie contre la peur Bene Gesserit, bercée par les guitares électriques du groupe Toto, hantée par la réplique « Le dormeur doit se réveiller » associée à  l’image hypnotique d’une main s’ouvrant…

Certes, le film a bien vieilli et les effets spéciaux piquent les yeux, mais il faut reconnaître que le casting était royal. Bien avant Blue Velvet et Twin Peaks, Kyle MacLahan, encore inconnu, incarne avec majesté le Messie. Sean Young et son visage de lutin, collant parfaitement à la description que fait Franck Herbert de Chani dans ses livres, était envoûtante, tandis que la révérende mère Gaius Helen Mohiam faisait tout simplement froid dans le dos…

Certains pourront peut-être déplorer les prises de liberté de David Lynch. Dans le livre, l’art étrange reste un peu obscur. Alors personnellement, j’ai adoré que le réalisateur ajoute des modules étranges, qui transforment la voix en arme et un simple nom en mot qui tue. Toujours pas convaincus ? Franck Herbert lui-même avait adoubé cette version. Bref, il est peut-être temps de redonner une chance au film. Et si jamais vous avez piscine (quel gâchis d’eau !!!) le soir de sa diffusion sur Arte, vous pourrez toujours vous rattraper en le regardant sur Netflix, qui l’a ajouté à son catalogue au début de l’été.

On vous en avait déjà parlé sur les réseaux sociaux et on en reparlera sans doute encore à sa sortie, mais pour les fans de Dune, un mook (livre-magazine) devrait attirer votre attention en novembre. Lancé en financement participatif, le projet a été financé à plus 1000% au début de l’été, prouvant si besoin est à quel point Dune passionne !

 

MOOK : https://fr.ulule.com/dune/

ARTE (Dune/David Lynch): https://www.arte.tv/fr/videos/031665-000-A/dune/

ARTE (Dune/Jodorowsky)https://www.arte.tv/fr/videos/078721-000-A/dune-de-jodorowsky/

POCKET : https://www.lisez.com/?q=Dune&neuf=1&s=

Banner Content
Spécialité(s) :

Tourisme, séries, cinéma, manga, animation, littérature, expositions...

Cinéphile, sérivore, bibliophile et passionnée de photographie, Marie Carbonnier aime suivre l'actualité des expositions ou événements geek-friendly. Globe-trotteuse et passionnée du Japon, elle s'occupe de la rubrique tourisme du magazine Geek et écrit également pour le magazine Coyote.

Commentaires

Geek Tribes