11 Déc, 2019

Jeune maman, ma visite au Comic con 2019 de Paris a été l’occasion de m'interroger sur tout ce que la parentalité allait changer (ou pas!) à ma vie de geekette. Entre quelques conférences et photos de cosplayeurs, je me suis rapidement intéressée aux geeks venus en famille. Petit récapitulatif du salon et billet d’humeur…

Assise sur un pouf, le visage à moitié enfoui dans une énorme peluche qu’elle serre contre elle, la mini Harley Quinn, fait la moue. Est-elle juste fatiguée ou déçue de quelque chose? Je ne saurais dire, mais le tableau est attendrissant. Discrètement, je demande donc l’autorisation à son père de la photographier. Sauf que la petite fille capte notre échange de regards silencieux. Immédiatement, ses yeux pétillent et le plus beau des sourire vient arrondir ses joues. Ni une, ni deux, elle a déjà bondi de son siège et accoure. « Où vas-tu comme ça ? » l’interpelle sa mère, tandis que la fillette va déjà prendre la pause au milieu de l’allée. La fierté et la joie de la gamine sont si communicatives que ma propre journée en est soudain illuminée.

Les cosplayeurs sont la moelle épinière de ce type d’événement.

Les cosplayeurs sont la moelle épinière de ce type d’événement. Sans leur présence, pas de fête réussie. Exceptée quelques conférences, j’étais donc principalement venue au festival dans l’idée de faire des photos des cosplayeurs dans les allées. Je ne m’attendais simplement pas à croiser autant de familles: du Robin en barbotteuse, du mini Thor qui cavale, de la mini Wonder Woman pétillante, ou du jedi qui commence tout juste à marcher…

Dès que l’on devient parent, on sait que beaucoup de choses vont changer dans notre vie. Certains parents changent complètement de mode de vie. Dans mon propre entourage, il y en a qui ont tout simplement cessé d’aller au cinéma. C’est idiot, mais c’est pourquoi le Comic con 2019 m’a autant plu. J’ai trouvé réconfortant de croiser un Batman avec son double miniature ou de voir une famille entière d’elfes se trémousser sur de la musique, sans que l’on sache qui, des enfants ou des parents, s’amusaient le plus !

Peut-on parler d'un héritage geek?

Les geeks, fans et passionnés de nature, sont-ils plus à même de transmettre leurs passions à leur famille ? Peut-on parler d’un phénomène de société et d’un héritage geek ? Sommes nous simplement un peu tous geeks de nos jours ? On peut en tout cas être certain d’une chose quand on ressort du Comic con, c’est que la passion de la pop culture ne se partage plus seulement entre amis ou entre jeunes, mais bel et bien en famille aussi.

Alors je pourrais vous parler des conférences, des adorables Amy Acker (Angel, Person of interest) et Karen Gillan (Le Jumanji nouvelle génération, Nebula dans Les gardiens de la galaxie), du succès des dédicaces d’auteur de comics (Jim Starlin, Chris Claremont, Roy Thomas…), de la venue énorme de Patrick Stewart (Star trek, X-Men) grâce à Amazon Prime Vidéo, des avant-premières de Retour à Zombieland et Pennyworth, de la 501st légion et leurs formidables costumes Star Wars… 

Mais au final, toutes ces familles et mini-visiteurs en capes courtes resteront bel et bien mon meilleur souvenir de ce Comic con 2019. Car loin de nos regards d’adulte, parfois un peu désabusés ou cyniques, ces jeunes cosplayeurs nous ramènent à des plaisirs simples, ceux de se retrouver dans un lieu où tous les geeks, quel que soit leur origine, leur âge ou héros préférés, peuvent venir partager leur passion…

Marie Carbonnier

Photos : ©MarieCarbonnier : Série « Geek Legacy » (A retrouver sur instagram (mariecarbonnier_travelphotos) et facebook (@MarieCarbonnierPhotographe ou lien direct : https://www.facebook.com/pg/MarieCarbonnierPhotographe/photos/?tab=album&album_id=643576749502815)

Banner Content
Spécialité(s) :

Tourisme, séries, cinéma, manga, animation, littérature, expositions...

Cinéphile, sérivore, bibliophile et passionnée de photographie, Marie Carbonnier aime suivre l'actualité des expositions ou événements geek-friendly. Globe-trotteuse et passionnée du Japon, elle s'occupe de la rubrique tourisme du magazine Geek et écrit également pour le magazine Coyote.

Commentaires

Geek Tribes