Vous n'avez peut-être pas entendu parler d'Anbernic, mais depuis plusieurs années, le fabricant de matériel de jeu, rassemble discrètement une armée de fans grâce aux excellentes consoles rétro gaming qu'il développe.

De la RG350 à la RG280V et bien d’autres entre les deux, la marque s’est bâti une solide réputation dans la production de superbes consoles de poche et de salon Linux abordables spécialement conçus pour les jeux rétro, avec une qualité de construction bien au-delà des attentes des joueurs. 

Son dernier appareil, l’Anbernic RG552 que nous avons reçu dernièrement à la rédaction, est la plus avancé et la plus ambitieuse à ce jour, une console portable de toute beauté (et aux performances qui nous surprennent encore à l’heure actuelle après quelques semaines d’utilisation) … possède un écran tactile haute définition, elle peut effectuer un double démarrage entre un système d’exploitation Linux axé sur les jeux et Android à part entière. Avec des composants internes plus puissants que les anciennes générations et capables d’émuler des jeux allant du début des années 2000 aux décennies précédentes, avec une soixantaine d’émulateurs console disponible pour à peu près 54000 jeux !

Et petite cerise sur le gâteau la RG 552 est capable de gérer les plates-formes de streaming de jeux modernes tel que le cloud gaming avec stadia ou bien le Xbox Game pass, c’est un objet unique pour les joueurs de tous âges et de toutes croyances.

Le cœur de l’Anbernic RG552 est un système RockChip RK3399 sur puce. Il dispose d’un processeur à six cœurs, avec deux de ses cœurs cadencés à 1,8 GHz et le reste à 1,4 GHz. Son GPU est un Mali-T860 MP4 fonctionnant à 600 MHz. Il s’agit d’une étape importante par rapport au processeur quadricœur 1,3-1,5 GHz de la RK3326 utilisé dans la gamme RG351 d’Anbernic. Elle est également plus rapide que le processeur MediaTek MT6580A quadricœur 1,5 GHz aux spécifications similaires du Retroid Pocket 2. Bref un investissement qui en a sous le capot et on sent que le constructeur a vraiment voulu faire plaisir aux fans !

La bête dispose de deux batteries de 3200 mAh, pour une charge totale combinée de 6400 mAh. En plus d’offrir une capacité supérieure, cet appairage de batteries permet au RG552 d’offrir une charge rapide USB-C PD. Les autres consoles rétro gaming précédents avaient généralement un port USB- C sur l’appareil, mais avec une électronique interne USB2 de base. Cela signifiait que des appareils comme la RG351p et autres ne pouvaient se charger que sur un câble USB-C vers USB-A (AKA la prise USB rectangulaire standard) avec des chargeurs 5v de base. La RG552 devrait pouvoir se recharger avec la majorité des chargeurs USB-C de votre maison. Jusqu’à présent, nous avons pu confirmer que les câbles USB-C vers USB-C fonctionnent avec des chargeurs USB-C PD 20w, le chargeur USB-C 30w inclus d’Anbernic et même un chargeur d’ordinateur portable 65w plus puissant.

Ensuite, en raison de la puce plus puissante, l’Anbernic RG552 est l’une des premières consoles à disposer d’un dissipateur thermique actif sous forme de ventilateur surpuissant mais étonnamment silencieux. Les évents à l’arrière et sur le dessus de l’appareil aspirent et expulsent l’air pour garder les composants internes au frais, en se mettant en marche en fonction de la demande du contenu que vous essayez d’exécuter et quand on se rend compte de l’efficacité de ce système, on se dit tout de suite que certains constructeurs avec des grands noms reconnus mondialement devraient en prendre de la graine.. En dehors de cela, elle dispose d’une connexion Wi-Fi 2,4 GHz qui vous permet de diffuser des jeux via Steam Moonlight, mais bien sûr si vous n’êtes pas satisfait, vous pouvez toujours ajouter via USBC un dong wifi surpuissant, bien que le système d’origine est largement suffisant.

La RG dispose d’une belle mémoire vive de 4 Go, ce qui signifie que tous vos menus et interfaces reste agréables et rapides lorsque vous naviguez dans l’appareil. En ce qui concerne le stockage, la RG552 dispose de 64 Go de stockage intégré pour le côté Android, tandis qu’une carte microSD de 16 Go est incluse pour le côté Linux OS. Un deuxième emplacement pour carte SD est également disponible pour stocker vos jeux et votre contenu, mais vous devrez fournir cette carte vous-même, si vous n’achetez pas le pack, mais nous y reviendrons.

L’Anbernic RG552 est l’une des plus grandes console de poche rétro dédiés sur le marché. De taille similaire à une Nintendo Switch Lite , elle dispose d’un magnifique écran tactile de 5,36 pouces avec une résolution HD de 1920 x 1152. En fait, l’écran lumineux et vibrant de la RG552 est probablement le meilleur écran sur une console portable rétro actuellement. Voilà disons le franchement, la qualité d’image sur l’Anbernic RG552 est absolument phénoménale.

Outre le bel écran, l’ordinateur de poche dispose d’un d-pad, des boutons standard, de petits boutons de démarrage et de sélection en haut de l’appareil et d’une paire de sticks analogiques alignés en bas avec prise en charge R3/L3.

En termes d’entrées, la RG poursuit la tendance d’Anbernic consistant à inclure un port de charge et un port USB-C (pour un dong ou une manette). Ceci est particulièrement pratique ici, car comme nous en avons discuté précédemment, vous profiterez probablement de la charge rapide du RG552 lors de l’utilisation de l’appareil.

La sortie vidéo HDMI fait enfin son retour triomphant sur les consoles de poche Anbernic avec un adaptateur mini-hdmi de fourni pour le visualiser sur un écran externe. Malheureusement, le potentiel de lecture sur grand écran est considérablement entravé par un manque de Bluetooth avec la RG552. Les capacités sans fil de la console est peut-être notre seul et plus grande déception.. Bien sûr nous ne sommes pas geek pour rien donc avec un dong Bluetooth le problème est réglé !

Pour compléter ses capacités matérielles, la RG552 dispose d’une paire de haut-parleurs orientés vers le bas et d’une prise casque 3,5 mm. Les haut-parleurs ont un son net et clair, et comme les précédents consoles d’Anbernic, vos mains n’étouffent généralement pas leur sortie. Il y a un petit microphone intégré dans la console, juste au cas où vous voudriez l’expérience de jeu authentique soufflant dans votre Nintendo DS, et elle dispose de deux moteurs à vibration montés des deux côtés de l’appareil.

Mais concrètement à quoi peut-on jouer ?! Pour commencer, les anciennes plates-formes 2D fonctionnent naturellement bien. Les consoles de salon et les consoles portables tels que NES, SNES, Genesis, 32X, Sega CD, Game Boy, Game Boy Color et Game Boy Advance fonctionnent tous bien sur le dernier appareil d’Anbernic. La RG552 est suffisamment puissant pour exécuter une solide collection de ces jeux. En ce qui concerne le système d’exploitation, le plus logique pour jouer à ces jeux, les deux conviennent à ces plates-formes plus anciennes. Les systèmes d’exploitation basés sur Linux offrent une interface agréable pour parcourir de grandes collections et exploitent principalement les cœurs RetroArch pour exécuter les jeux. Du côté Android, il y a toute une panoplie d’émulateurs inclus ou d’applications Play Store qui peuvent exécuter ces titres, ainsi que la version Android de RetroArch. Comme indiqué dans la section écran, l’excellent écran 5: 3 du RG552 fait vraiment briller certaines de ces anciennes plates-formes. Il est difficile de faire mieux que de démarrer rapidement dans le système d’exploitation Linux, de naviguer dans des menus bien conçus et de se lancer immédiatement dans un jeu.

Nous n’allons pas passer en revue tous les émulateurs et leurs performances, mais si vous cherchez à jouer à n’importe quel jeu des époques pré-8 bits, 8 bits, 16 bits, 32 bits ou 64 bits (de l’Atari aux arcades Nintendo 64 et 2D/3D) , vous allez vous régaler. Nous avons été également très surpris de voir à quel point la RG552 gère bien les titres Dreamcast, car elle est presque sans faille sur les titres populaires (comme Résident Evil code véronica, Crazy Taxi , Virtua Tennis et Sonic ect…).

Côté Android soyons bref, que vous souhaitiez jouer au dernier Diablo immortal, Call of Duty, GTA ou autre, vous trouverez votre bonheur. Mais également côté streaming avec l’application EOS, Amazon prime vidéo, my canal ect.. vous ne pourrez pas cela dit regarder Netflix car la version Android de la console est trop vieille (7.1). Comme nous l’avons dit précédemment, le bon point du côté Android est que vous pouvez jouer aux jeux de dernières générations via le cloud gaming, pour l’anecdote nous avons installé Shadow qui tourne correctement également ! Vous pourrez bien sûr installer toutes les applications comme sur un téléphone portable comme Facebook, Messenger, Instagram, Twitter, Tic toc mais également votre boîte mails, explorateur de fichiers et toute une ribambelle d’applications !

Conclusion
Si vous n’avez jamais joué avec une console portable rétro gaming auparavant, l’Anbernic RG552 sera une révélation.
Avec une qualité de construction qui peut rivaliser avec la Nintendo Switch, c’est une machine à voyager dans le temps personnalisable et qui exploite les plus grands titres de quatre décennies de jeux.
Cela nécessite un peu de bricolage et de prouesses pour la faire fonctionner au mieux, pour les plus titilleux d’entre vous, mais la console en état est déjà une sublime expérience. Cependant, une fois configuré à votre goût, la RG552 se révèle être une passerelle presque complète vers toutes sortes d’expériences de jeu, des classiques 8 bits aux délices du streaming modernes.

Dispo ICI

Banner Content
Spécialité(s) :

Rédacteur en chef adjoint à Geek Magazine, Responsable de publication web pour Geektribes.fr, également spécialiste Littérature, séries, cinéma, pop culture, Jeux de Rôles, jeux de sociétés (et figurines), high-tech, réseaux sociaux community manager.

Commentaires

Geek Tribes