11 Déc, 2019

La culture nippone regorge de héros, issus de la culture classique ou d’une culture populaire plus récente. C’est dans la deuxième catégorie que les organisateurs ont pioché pour trouver la mascotte des Jeux Olympiques de 2020, avec Gundam. En même temps, ça aurait fait mauvais genre de prendre Godzilla…

La franchise a été développée à la fin des années 1970 par Yoshiyuki Tomino pour le studio d’animation Sunrise. La série connait des débuts difficiles, mais explose réellement au milieu des années 1980. Il existe des déclinaisons de la franchise dans tous les domaines, et si Gundam n’a pas inventé le genre des Mecha, bien plus vieux, il a tout de même apporté une dimension nouvelle à ces robots pilotés.

Gundam sera donc la mascotte des JO de 2020, et aura droit à une gigantesque statue, haute de 18 mètres, et qui sera capable de bouger les bras et les jambes. Une véritable prouesse technique qui devrait faire son petit effet lors de la cérémonie d’ouverture, et pendant toute la durée des jeux.

Banner Content
Spécialité(s) :

Science-fiction - cinéma - littérature

Auteur de récits de science-fiction et d'aventure, Sylvain Nawrocki surveille essentiellement les actualités technologie, cinéma et littérature. Vous pouvez retrouver ses récits sur Amazon et quelques nouvelles sur son site : www.memoires-des-titans.fr

Commentaires

Geek Tribes