Des univers à l’identité très marquée et des mécaniques de jeux audacieuses, c’est ce que nous propose cette jeune maison d’édition de jeux de rôle.

Ils aiment les tatouages, la bière mais surtout le jeu de rôle. Jean-Christophe et Jack, respectivement traducteur et romancier, se sont récemment lancés dans l’édition afin de sortir de l’ombre des jeux aux univers alternatifs et aux mécaniques originales demeurés inconnus du public français.

Leur devise ? “Découvrir des schémas” : “découvrir des ovnis et surtout faire découvrir, c’est qui m’anime personnellement.”, nous dit Jack. Jean Christophe, pour sa part, y ajoute une volonté de “ de dessiner les évolutions du jdr : nouvelles pratiques, nouveaux thèmes, articulations jeu et arts, que sais-je…”.

Retour sur un catalogue bourré d’objets ludiques non identifiés.

Reimagined : entre fanfiction et jeu de rôle

Un jeu conçu par la game designeuse Katarzyna Kuczyńska, un talent qui nous vient tout droit de Pologne et qui a notamment travaillé sur les jeux vidéos The Witcher.

Dans ce jeu pensé pour deux joueurs, nous revisitons à la manière d’une fanfiction nos univers préférés. Cet exercice de réécriture est servi par un habile système de jeu offrant tour à tour le rôle de scénariste et réalisateur aux deux joueurs. “Reimagined est un premier pas vers la narration partagée, sans complexité artificielle, basé sur les univers des participants, abordant un genre à part entière avec des codes qu’il est facile de s’approprier, et imposant des contraintes qui vont libérer l’imaginaire”, affirme Jean-Christophe.

Il s’agit vraiment d’une passerelle très intéressante entre différentes facettes de la pop culture.Le jeu bénéficie de plusieurs modes permettant de régler l’intensité des thèmes abordés.

Pour en savoir plus sur l’intérêt de ce jeu très riche, nous vous invitons à regarder la vidéo suivante.

Hypertelluriens : de la SF rétro bien kitsch

C’est dans un très bel objet livre à la couverture rigide rouge que nous offre Pattern Recog Editions un jeu de rôle à l’univers complètement fou. Si la SF rétro type années 60 est une esthétique qui vous parle, n’hésitez pas : foncez.

Dans une ambiance délicieusement kitsch, les joueurs peuvent tour à tour incarner un alien, un robot ou même un revenant entraînés dans des aventures au ton définitivement pulp.

Le système de résolution est simple et accessible, ce qui correspond à l’ambiance fun du jeu. Mention particulière à la gestion des points de merveille : il s’agit de récompenses distribuées par le maître de jeu au cours de la partie qui permettent de rendre davantage spectaculaire une action.

L’intelligence de cette règle réside dans le fait qu’en fin de partie, les points dépensés sont comptabilisés afin de faire évoluer les personnages joueurs. Une grande cohérence dans le game-design qui incite donc dans sa mécanique le joueur à réaliser des actions extraordinaires, renforçant ainsi le côté fun du jeu.

Et ça tombe bien car découvrir des merveilles, c’est un peu le dada de Jack et Jean-Christophe…

Defiant : pour les amoureux d’urban fantasy

Bientôt de retour en financement participatif après un premier essai laborieux, Defiant est un autre jeu de la géniale Katarzyna Kuczyńska. Cette fois-ci, c’est un univers d’urban fantasy que nous propose la polonaise qui met l’accent sur des thèmes matures.

Dans ce jeu ayant pour cadre un monde en proie à l’Apocalypse, nous incarnons des êtres surnaturels tels que des Anges ou des Infernaux ayant décidé de se rebeller. A la base censés nous réduire en cendres, ils ont finalement préféré rester parmi nous et squatter, constituant le dernier rempart entre l’Humanité et la fin du monde.

En effet, si leur apparence n’a rien d’humain, ces créatures sont pourtant dotées d’une psychée et de tourments bien mortels : “Je trouve qu’il réussit où le Storytelling System (Vampire et World of Darkness) échoue. Il promet de mettre en scène des créatures formidablement puissantes aux prises avec des dilemmes et des questionnements finalement très humains. Les choix mécaniques, avec des outils de narration partagés efficaces car contraints, permettent d’aller très loin dans cette exploration et dans les thèmes abordés.”, nous expliquent les éditeurs.

Troika : pour les adeptes du WTF

“Le weird, le hors norme me plait beaucoup, j’aime les choses qui ont une identité visuelle tranchée », explique Jack. Si vous aussi le bizarre vous plaît aussi alors soyez attentifs au prochain lancement du financement de Troika ! dans quelques jours.

Bien connu et doté d’une solide fanbase chez nos amis anglophones, Troika ! est un jeu de science-fantasy aux accents OSR. Le système de jeu est inspiré de celui de Fighting Fantasy, avec notamment une version améliorée des règles d’initiatives et de dégâts qui génèrent bien plus de chaos dans cet univers très décalé aux faux airs de Terry Pratchett.

CONCLUSION !

Nous souhaitons au prochain financement participatif de Pattern Recog Editions une belle réussite, leur catalogue mérite d’être diffusé dans nos ludothèques car il nourrit diversité de nos pratiques ludiques. Pour suivre leur dernier projet ça se passe ici 

Nous serons également à l’affût au moment des financements de leurs prochains jeux : Warpland dont l’esthétique est basée sur le heavy metal mais aussi Paleomythic, un jeu de rôle davantage traditionnel dans le style âge de pierre et sorcellerie !!

Banner Content
Spécialité(s) :

JDR, Histoire, Littérature, Sociologie

Professeure en lettres et histoire, passionnée de jeux et de fromages.

Commentaires

Geek Tribes