16 Sep, 2021

L’entreprise souhaite faire voyager dans le temps ses visiteurs en exposant son histoire de ses débuts à nos jours.

Nintendo vient de dévoiler un nouveau projet qui n’a rien à voir avec un nouveau jeu vidéo ou encore l’officialisation de la Nintendo Switch Pro tant attendue. L’entreprise nippone compte en fait réhabiliter une de ses anciennes usines, Uji Ogura près de Kyoto, en un espace ouvert qui servira de galerie.

Ce musée, dont l’ouverture n’est pas prévue avant 2023 ou 2024, sera situé à quelques kilomètres du centre de Kyoto, où est situé le siège de Nintendo. Il sera installé sur le terrain d’une ancienne usine où Nintendo a notamment fabriqué des « hanafuda ». Il s’agit de cartes à jouer traditionnelles japonaises, qui étaient son cœur de métier à sa fondation en 1889, bien avant de se lancer dans le jeu vidéo.

Le musée, au nom temporaire de « Galerie Nintendo », selon le communiqué en anglais du groupe, présentera « les nombreux produits lancés par Nintendo au cours de son histoire », un moyen de « partager l’histoire du développement des produits et la philosophie de Nintendo avec le public ». Des expériences interactives devraient également être disponibles, selon le communiqué.

Nintendo a fait ses premiers pas dans le jeu vidéo en 1977 avec le lancement des consoles de salon TV Game 15 et TV Game 6, développant parallèlement des bornes et jeux d’arcade, comme Donkey Kong, sorti en 1981. Il a ensuite connu un succès planétaire avec la console Famicom lancée au Japon en 1983, et connue à l’étranger sous l’acronyme NES (Nintendo Entertainment System). La firme a par ailleurs ouvert en mars la toute première zone de loisirs autour de son univers, dans l’immense parc d’attractions des studios Universal Japan (USJ) à Osaka, dans l’ouest du Japon.

Crédit visuel Gameblog

Banner Content
Spécialité(s) :

Littérature, séries, cinéma, pop culture, Jeu de Rôle, jeu de société, high-tech, réseaux sociaux

Commentaires

Geek Tribes