4 Déc, 2021

A l’occasion de la sortie de notre nouveau Hors-série consacré à la légende arthurienne en tant que premier univers partagé et essentiellement consacré à l’œuvre Geek à la française par excellence, Kaamelott, nous avons voulu vous donner un petit peu de rab. Comme ce hors-série n’aurait pas été complet sans un petit détour par ses communautés de fans acharnés, nous avons inclus au mag un article sur les communautés de fans de Kaamelott… Mais on manquait de place pour les présenter tous ! Du coup, on vous en remet une petite couche sur Geek Tribes !

Geek : Bonjour A’Tuin ! Peux-tu nous présenter rapidement le groupe que tu représentes ?

A’Tuin pour KaC : « Kaamelott au cinéma », c’est un peu un des derniers dinosaures (d’avant 2010) des communautés Kaamelott, mais encore bien vivant. Le groupe a été créé en 2009, le livre 6 de la série n’était même pas encore sorti et Facebook lui-même n’était pas encore si répandu… A la base l’idée était de fédérer les gens autour de l’attente du film. Et on peut dire que l’on a bien attendu, de ce côté-là on a tenu nos promesses ! (Rires). Ensuite le groupe a évolué : compte twitter d’abord et surtout des sous-groupes spécialisés pour s’adapter à l’actualité avec des évènements FB pour partager les moments liés aux avant-premières et à la sortie, un sous-groupe dédié pour analyser le contenu du film sans spoiler le groupe principal…Bref un joyeux bordel qui vit encore beaucoup avec près de 90 000 membres !

Et puis on a eu la consécration suprême ! Là il y a quelques jours, c’est tout frais ! En effet, l’administration de KaC a été conviée, avec d’autres groupes de la communauté Kaamelott, à co-animer et co-gérer le discord officiel des “fans” lancé le 12 juillet : https://discord.gg/Z8gCErxw !

Et ça on peut vous le dire, on est super méga fiers !

Geek : Est-ce que tu peux nous dire plus sur ta “fanitude” sur Kaamelott ?  Comment es-tu tombé(e) dedans ?

KaC : Ma fanitude ? Je ne sais pas si on est “fans”, on apprécie énormément la série c’est certain, on a vraiment envie de voir ce que donne ce type d’histoire porté au grand écran, avec un traitement complètement différent. La série je l’ai connue par hasard, en tombant dessus, et j’ai accroché tout de suite ! C’était autant pour le ton très particulier de la série que pour la « matière Arthurienne » qui me passionne depuis l’enfance. Ensuite la série a évolué, et elle n’a pas cessé de nous surprendre. Paradoxalement, c’est le livre 5 qui est réputé le plus sombre par beaucoup de fans, que j’ai trouvé le plus drôle. Peut-être plus absurde en fait. Tous ces personnages « à coté de la plaque » au milieu d’une histoire devenue très sérieuse, j’aime beaucoup le décalage que cela procure, c’est bien plus drôle de voir les semi-croustillant jusqu’au bout de l’absurde dans un contexte dramatique que dans une petite scène ! Quant à savoir comment on est passés de gens qui apprécient la série à être admins d’un groupe comme celui-ci…et bien c’est venu petit à petit, il y avait un créateur historique du groupe, qui a fédéré des gens autour de lui, qui ont fini à force d’échanger par s’apprécier et former un groupe de copains qui s’occupe d’une communauté en ligne tout en s’amusant. Ça donne une pêche incroyable tous les matins !

Geek : Quelles interactions entretenez-vous avec la communauté Kaamelott ?

KaC : Si on parle des gens qui gèrent la série, on a eu quelques acteurs qui sont venus présenter ce qu’ils avaient comme autres actualités sur le feu (et c’était très agréable de parler d’autre chose que simplement la série). Si on parle du fandom, et des gens de KaC en particulier, il y a une ambiance très spéciale : ça se balance des fions en guise de punchline, et puis ça parle plus sérieusement avant d’en rebalancer un… D’ailleurs les bots de modération de facebook ne pigent pas grand-chose à ce qui s’y passe et sont parfois déroutés de voir des gens se balancer des vacheries. Ils croient qu’on s’engueule entre nous ! On essaye aussi de proposer des activités pour faire passer l’attente, faire découvrir des livres qui tournent autour du sujet etc. Pour résumer, tout part de Kaamelott, mais ensuite on rebondit sur tout un tas d’autres sujets qui ouvrent des débats passionnants !

Geek : Selon vous, au-delà de Kaamelott en soit, quelles valeurs unissent cette communauté ? Qu’est ce que Kaamelott véhicule pour vous au-delà de la série en elle-même et de ses punchline cultes ?

KaC : Les punchlines cultes, les fions comme on les appelle entre nous, c’est emblématique de la série mais il serait dommage de la réduire à ça. D’ailleurs je crois qu’au sein de la communauté Kaamelott, rien n’agace plus que les gens qui ne savent que répéter 8 répliques en boucle ressorties à toutes les sauces. Cela dit on ne va pas blâmer les gens d’apprécier un des points forts de la série. Je ne pense pas qu’il existe de valeur en particulier, après tout, de la même façon qu’il y a des dizaines de raisons d’apprécier la série, de la même façon qu’untel apprécie plutôt les premiers ou les derniers livres, et bien il y a pleins de choses très diverses dans la communauté, on y amène et on y prend un peu ce qu’on veut. C’est une force cette diversité, les gens viennent ici pour parler tel qu’ils sont et souvent les membres laissent sur le palier du groupe les appartenances politiques ou autres pour se livrer en toute sincérité. Et on n’en pas forcément l’occasion si souvent que ça… Grace à ça des gens qui ne se parleraient pas, voir s’enguirlanderaient virtuellement ailleurs sur le web, trouvent un sujet de discussion et d’échange… Voilà en fait c’est ça le truc, quand on est dans cette bulle qu’est le groupe, on fait un peu abstraction de tout le merdier qui se passe ailleurs, et ça fait foutrement du bien pour le moral de tous. Ce n’est d’ailleurs pas une image, on reçoit souvent des témoignages de gens qui nous disent que ça a été un échappatoire plutôt sain aux emmerdes de la vraie vie et que ça leur a permis de tenir le cap dans des moments difficiles.

Geek : Comment décririez-vous l’évolution de cette communauté au fil du temps et des livres de la série ?

KaC : Au fil de la série…et bien comme le groupe s’est créé quand la série était déjà elle-même dans la saison 5, avec une évolution bien amorcée, ça n’a pas forcément été une évolution “en parallèle” de la série. Plutôt en parallèle des péripéties pour boucler le projet de film ! On est passés d’un état de surexcitation à l’annonce du film potentiel… à une très longue attente ! Mais toute cette patience n’a pas été vaine puisqu’elle nous a laissé le temps de l’introspection, le temps de se poser des questions sur nos propres attentes. Et ça ce n’est pas rien ! Mais ce qui est sûrement plus intéressant par rapport à la question, c’est que le contenu des publications a bien changé au fil des années : Si on a réussi à ranger à peu près les choses en ordre aujourd’hui, il ne faut pas cacher qu’à une époque il y a eu un envahissement de photos de poules et de saucisson ! Ceci dit, on était d’une taille plus confidentielle à l’époque

et on ne se laisse pas les mêmes libertés pour poster quand on est 90 000 et quand on est 2000 !

Bien sûr, c’est aussi lié au fait que la relation des gens aux réseaux sociaux a évoluée, que la plateforme Facebook elle-même a évoluée : à une époque les gens parlaient par posts interposés parce que les commentaires n’avaient pas encore été optimisés. Et…on a tous pris 12 ans dans la tronche aussi, ça joue.

Geek : Si à travers ce site vous pouviez adresser un message à l’équipe Kaamelott, qu’est-ce que ce serait ?

KaC : Bravo pour la série et merci déjà ! Et pour le film on vous fait pleinement confiance ! Et surtout, ne vous inquiétez pas quand vous nous voyez faire des analyses de teaser pour conjecturer et essayer de deviner ce qui va se passer, on ne fait pas ça pour dire ce que devra ou pas être le film, on sait que ce n’est pas notre rôle. On fait ces pronostics et prédictions juste parce que ça nous fait marrer, ou bien ça nous fait rêver, de prendre le temps d’imaginer notre propre Kaamelott dans notre caboche en attendant de voir ce qui va sortir ! C’est important de faire marcher notre imagination et ça ne nous empêchera pas d’apprécier la potion qui va ressortir de cette décoction de douze ans d’âge ! Que ça soit A Astier ou son entourage, on sait qu’ils y ont mis leurs tripes, alors on fait confiance, après tout ils ont déjà montré qu’ils savaient ce qu’il faisaient, et si on finit déroutés ou surpris… et bien c’était un peu ça le but de la manœuvre non ? Alors go ! On est à fond !

Retrouvez toute l’équipe de Kaamelott au cinéma ici

Banner Content
Spécialité(s) :

Littérature, séries, cinéma, pop culture, Jeu de Rôle, jeu de société, high-tech, réseaux sociaux

Commentaires

Geek Tribes