Qui est la plus folle ? Harley Quinn tenante du titre, incontestée depuis des années? Où Jinx la jeune challenger d'Arcane ?

Here comes a new challenger!

Jinx, fraichement débarquée de la série d’animation qui atomise l’audimat et les critiques, est complétement folle. C’est indéniable, nous assistons à sa douloureuse chute dans la folie lors de la première saison d’Arcane. Elle est charismatique, certes, mais c’est l’accompagnement de cette gamine perdue dans sa chute qui nous la rend si attachante. Nous restons là, témoins impuissants de sa destruction psychique par le monde, par ses terribles erreurs et par les gens qui l’aiment.

Jinx est un bouillonnement de rage et de révolte, quelque part entre le râle d’agonie lancinant et le cri terrifiant qui déchire le calme voile de la nuit !

 

-Incontrôlable, imprévisible, inarrêtable.

-Meurtrière enfant du chaos.

-Fille de la misère et des mensonges…

 

Elle est l’innocence brisée, sa colère est sans pardon, ni compassion, ni limite. Elle vient incendier le monde dans une explosion de feu…

Si Jinx est connue depuis longtemps de la communauté des gamers (League of Legends, Fortnite) son entrée officielle dans la pop culture est toute récente. Son archétype émergeant semble être celui de l’enfant détruit, elle n’est pas sexualisée et pas encore iconisée.

Malgré sa provenance d’un univers imaginaire très décalé du notre, son propos sur la violence de l’enfance brisée est universel et peu marquer par son genre.

Jinx a quelque chose du Chaperon Rouge ou du Petit Poucet sous acide qui revient régler ses comptes avec une tronçonneuse.

Qui sera la nouvelle personnification de la folie dans la geek culture?

The champion is here!

On ne la présente plus. Harley Quinn est une icone féminine ambivalente, insaisissable entre bimbo et féministe… le débat dure encore. Femme forte et fragile. Née d’une relation toxique et transfigurée par son émancipation. Victime et bourreau. Héroïne et vilaine.

Cette icone est beaucoup plus complexe que ce que sa plastique de poupée Barbie laisse entrevoir.

Hollywood nous propose tous les 15 jours une nouvelle égérie “super canon mais hyper trop rebelle”… est ça ne prend pas! Il ne suffit pas d’être incarnée par une actrice aussi belle que Margot Robbie et de faire la fofolle pour égaler l’aura de Madame Harley Quinn!

Femme indépendante trainant les morceaux de ses chaines, pour mieux vous étrangler avec !

-Sucrerie d’amanite phalloïde

-Camarade espiègle et appréciée de la Suicide Squad.

-Amante de qui lui chantera de choisir.

Troublante et troublée, Harley Quinn est ici pour se divertir de vos morceaux de cervelle répandus par sa batte pas du tout phallique…

Pourtant il existe un noyau au personnage d’Harley qui explique bien toute sa dualité. Installée dans sa relation toxique au joker elle n’était qu’une sidkick parmi d’autres, son statut a changé depuis sa rupture. Harley est l’archétype de la femme bafouée libérée par elle-même. Si une partie de son image est celle d’une victime, elle n’en est pas dépendante d’un sauveur. Elle est donc une femme forte, une empowered girl comme on dit chez elle. Mais c’est aussi une femme meurtrie par son passé, porteuse de regrets, qui retombe régulièrement dans ses travers d’amours fantasmés. Elle évite donc l’écueil de la toute puissance, un peu ridicule, d’une Captain Marvel sans failles ni profondeurs. Elle en est ainsi plus humaine, et bien qu’extraordinaire elle nous offre alors un miroir bien plus propice à l’identification.

Enfant détruit ou femme bafouée?
L'avenir nous le dira.
La communauté aussi!

Ah.. faut une conclusion aussi ?

Vous croyez vraiment que je vais vous dire qui choisir? Je ne mettrais pas une phalange dans cet engrenage, je tiens à mes doigts et au reste aussi! De toute façon elles ne sont pas comparables si vous dépassez le vernis caricatural de c’est des folles!

(Bon, ok, j’avoue, j’suis team Jinx :p)

Banner Content
Spécialité(s) :

Jdr, youtuberies, trucs et machins!

Dresseur de fourmis. Fondateur de l'Ordre du Saint Mont d'Or. Sculpteur sur glace vanille chocolat.

Commentaires

Geek Tribes